août 2018

L’injection contraceptive: Tout ce qu’il faut savoir

 

L’injection contraceptive  est une méthode très efficace. Néanmoins, son efficacité à long terme va de pair avec la capacité de la femme à revenir à temps pour la prochaine injection.Elle est administrée par voie intramusculaire,on en distingue deux types :

Les contraceptifs injectables progestatifs : ils  ne contiennent pas d’estrogène.

Pour prévenir la grossesse, il suffit d’une injection tous les deux ou trois mois, selon le type de contraceptif utilisé.

Exemple: Dépo-Provera, Noristérat, ( le noristérat est la forme d’injectable la plus utilisée actuellement au Bénin)   

Les contraceptifs injectables combinés: Ils  contiennent de l’estrogène et un progestatif.

Ils sont administrés par voie intramusculaire une fois par mois.

Cyclofem®,Mesigyna® 

Mode d’action

Par ailleurs,les injections contraceptives  sont  faites à intervalles réguliers par un médecin, une infirmière ou une sage-femme.

Efficacité

Lorsque les intervalles d’injection sont respectés, l’efficacité est de 99,7% en théorie.Cette efficacité peut être compromise par l’utilisation de certains médicaments (rifampicine, phénylbutazone, certains anti-épileptiques). Ce qui ramène en utilisation courante, l’efficacité de ce moyen de contraception à 94%

Avantages

  • Simple et efficace;
  • N’exige aucune responsabilité quotidienne;
  • Utilisation discrète;
  • Effet prolongé (de 10 à 13 semaines);
  • Rend les menstruations moins abondantes;
  • Ne modifie pas le déroulement des relations sexuelles
  • Il est possible de ne pas avoir de menstruations, pendant la prise de contraceptif injectable, donc ni de crampes ni de saignements.
  • Diminution des infections génitales.
  • N’ont pas d’effet sur l’allaitement.
  • Facile à utiliser

Inconvénients

  • Aucune protection contre les ITSS (Infections transmissibles sexuellement et par le sang);
  • Irrégularités menstruelles ou encore absence de menstruations ;
  • Cause une augmentation de l’appétit chez 50% des utilisatrices donc gain de poids possible;
  • La fertilité est souvent retardée de 6 à 12 mois après l’arrêt
  • Possibilité  de diminution de la densité minérale osseuse;
  • D’autres effets indésirables pourront aussi être présents occasionnellement : maux de tête, irritabilité, ballonnement abdominal

Indications de l’injection contraceptive

  • Les progestatifs injectables conviennent aux femmes mariées en âge de procréer  ayant au moins un enfant
  • Échecs répétés des autres méthodes contraceptives;
  • Intolérance ou contre-indication aux pilules contraceptives;
  • Oublis fréquents de pilules contraceptives;
  • Fumeuses de 35 ans et plus;
  • Les femmes qui allaitent;
  • Les femmes atteintes d’endométriose.

Contre indication de l’injection contraceptive

Les femmes qui sont dans les situations suivantes ne doivent pas prendre l’injection contraceptive :

  • La nulliparité (femme n’ayant jamais conçue )
  •  allaitement et  accouchement depuis moins de six semaines;
  • Grossesse connue ou soupçonnée;
  • saignements vaginaux anormaux ou inexpliqués ;
  • facteurs de risques liés à des problèmes cardiovasculaires ;
  • l’hypertension artérielle ;
  • troubles thromboemboliques ;
  • antécédent d’accident vasculaire cérébral ;
  • Cancer du sein, de l’endomètre ou du col connu ou soupçonné
  • diabète accompagné de problèmes rénaux, neurologiques ou d’affections de la rétine;
  •  maladie du foie (hépatite, cirrhose, tumeurs) ;
  • Les médicaments au long cours(ATB, Anticoagulant, Antiépileptiques)
  • Désir d’un enfant dès l’arrêt de la contraception
  •  les adolescentes et les adultes jeunes (en période de constitution du capital osseux),
  •  Présence de facteurs de risque d’ostéoporose (par exemple, consommation chronique d’alcool et/ou de tabac, antécédent de fracture ostéoporotique chez la mère, traitement au long cours par des corticoïdes de synthèse…).

 .

 

La pilule contraceptive: Tout ce qu’il faut savoir

La pilule  est un contraceptif oral, qui contient des hormones  ressemblant à celles que fabriquent naturellement le corps. Cette méthode consiste en la prise quotidienne d’un comprimé (la pilule). Il existe deux types de pilules :
– les pilules dites «combinées» ou œstroprogestative.

– les pilules micro-progestatives qui contiennent seulement un progestatif.

Par ailleurs elles ont dans les deux cas pour effet de bloquer le processus d’ovulation et d’empêcher la survenue de la grossesse.

Mode d’utilisation

La pilule est un petit comprimé qu’il faut prendre tous les jours à la même heure pendant 21 jours suivis de 7 jours de pause, ou 28 jours selon les pilules.

Efficacité

En utilisation parfaite, l’efficacité de la pilule (qu’elle soit combinée ou micro-progestative) est très grande car supérieure à 99,7%.

Mais cette efficacité peut être compromise par plusieurs choses : les oublis (plus ou moins graves selon le type de pilule), les effets indésirables (nausées, diarrhées) qui conduisent à l’arrêt et les interactions avec certains médicaments. Pour toutes ces raisons, en utilisation courante, l’efficacité de la pilule est de 91%

Avantages

  • Régularise le cycle menstruel
  • Guérit l’acné chez la femme
  • Réduit les douleurs menstruelles
  • Rends les règles moins abondantes
  • Retour rapide à la fertilité ;

Inconvénients

  • Prise quotidienne et consciencieuse (la prise des pilules se fait chaque jour à la même heure)
  • Ne protège pas contre les IST
  • Ne peut être obtenue sans ordonnance
  • Beaucoup de contre indication liées à la prise de la pilule
  • Peut provoquer des effets secondaires
  • Les œstroprogestatifs augmentent les risques de phlébite et de maladie cardiovasculaire

Effets secondaires

  • Nausée
  • Maux de tête
  • Tension mammaire
  • Saignements entre les règles
  • Prise de poids
  • Baisse de libido

Contre indication de la pilule contraceptive

  • La pilule œstroprogestative est contre-indiquée en cas de:
  • maladies cardiovasculaires,
  • diabète accompagné de complications (rétinopathie, néphropathie, neuropathie…) obésité,
  • hypertension artérielle sévère,
  •  maux de tête ou de migraines accompagnés de symptômes neurologiques,
  • cancer du sein,de l’endomètre ou du col connu ou soupçonné,
  • saignements vaginaux inexpliqués ou de maladie hépatiques.
  • Elles ne doit pas être prise non plus en cas de tabagisme chez les femmes de plus de 35 ans,
  • de dyslipidémie,
  • d’hypercholestérolémie

 

Le préservatif féminin: Tout ce qu’il faut savoir

Le préservatif féminin est le pendant du préservatif masculin adapté à la morphologie de l’organe sexuel féminin. Il dispose du même  mécanisme que le préservatif masculin, il empêche le passage du spermatozoïde dans le vagin et donc la fécondation. De même, il protège contre les Infections Sexuellement Transmissibles(IST/VIH/SIDA.Ce dispositif est composé d’une fine gaine en polyuréthane ou en Nitrile (pour éviter les problèmes d’allergie du latex) munie d’un anneau souple à chaque extrémité.

Mode d’utilisation du préservatif féminin

Le préservatif féminin, avec un anneau interne et un anneau externe.
  1. Vérifier la date d’expiration du préservatif, car une fois la date d’utilisation dépassée il n’offre plus de protection. Vérifier également si la conservation est faite adéquatement à l’abri de la chaleur par exemples.
  2. La femme doit nécessairement se mettre en position gynécologique ou debout avec un pied surélever pour pouvoir bien insérer le préservatif au fond du vagin.
  3. Veiller au moment de l’installation du préservatif de bien pincer l’anneau interne (le plus petit) qui se situe à l’extrémité fermée du préservatif puis l’insérer à l’intérieur du vagin jusqu’au col de l’utérus. L’anneau externe (le plus grand)  qui se situe à l’extrémité ouverte du préservatif couvre et protège la vulve.
  4. Maintenir bien l’anneau externe au début de la pénétration pour que le préservatif reste bien en place et que le pénis ne le pousse pas à l’intérieur du vagin.
  5. À la fin du rapport sexuel au moment de retirer le préservatif faire un nœud, avant de le jeter, car comme le préservatif masculin, il ne s’utilise qu’une seule fois.
  6. Il ne s’utilise pas en même temps que le préservatif masculin. Le frottement peut avoir pour conséquence de faire glisser le préservatif à l’extérieur du vagin.

Le préservatif féminin peut être mis plusieurs heures avant le rapport sexuel contrairement au préservatif masculin.

Efficacité

Théoriquement le préservatif  féminin ne présente qu’un taux d’échec de  5% lorsque son usage est fait; mais en pratique ce taux va jusqu’à 21%. Ceci est lié aux mauvais gestes lors de la pose. Il n’est efficace que lorsqu’on l’utilise pour tous les rapports sexuels et à tous les moments du cycle sans tenir compte des périodes dites « Sans risque »

Pour plus de sécurité ,c’est mieux d’adopter la double protection en couplant une autre méthode contraceptive  à l’usage du préservatif.

Avantages

  • Le préservatif féminin ne nécessite pas d’ordonnance.
  • En plus de son caractère contraceptif, il constitue, avec le préservatif masculin, la seule protection contre les IST (infections sexuellement transmissibles).
  • Il peut être utilisé seul ou en complément d’une autre méthode de contraception telles que la pilule, le DIU, l’implant… par contre, il ne faut pas l’utiliser en même temps qu’un préservatif masculin.
  • Il est très résistant.
  • N’interfère pas avec le système hormonal ou la durée du cycle
  • S’adapte très bien à l’anatomie du vagin
  • Plus mince que le préservatif masculin, il offre plus de sensibilité lors des rapports sexuels
  • Pas d’allergie au latex
  • Peut être utilisé en période d’allaitement
  • Contrairement au préservatif masculin, il ne nécessite pas que l’homme se retire juste après l’éjaculation.
  • Il peut être placé plusieurs heures avant le rapport.

Inconvénient

  • Certaines difficultés peuvent être liées à son insertion dans le vagin
  • Plus onéreux
  • Nécessaire de le tenir au moment de la pénétration
  • L’anneau extérieur peut être embarrassant pour certains préliminaire
  • Pas aussi disponible que le préservatif masculin

Indication du préservatif féminin

Toute personne ayant des rapports sexuels avec un ou plusieurs partenaires peut utiliser des préservatifs.

  • Les personnes allergiques au latex. Le préservatif féminin est fait en polyuréthane ou en nitrile synthétique, deux composants qui ne provoquent pas d’allergie.
  • Pour les couples ne désirant utiliser ni contraception hormonale ni DIU, c’est une méthode fiable à condition d’être utilisée lors de toute pénétration vaginale, quel que soit le moment du cycle.
  • Si vous n’avez pas de partenaire stable ou si vous ne savez pas si votre partenaire est porteur d’une IST, il faut utiliser des préservatifs à la fois pour vous protéger des IST (Infections sexuellement transmissibles) et pour éviter une grossesse non souhaitée.

 

Le préservatif masculin: tout ce qu’il faut savoir

Le préservatif masculin est une gaine en latex ou en polyuréthane (en cas d’allergie au latex). Il est une protection portée par l’homme sur sa verge  empêchant ainsi le passage des spermatozoïdes dans le vagin, et donc la fécondation. Le préservatif est également la seule méthode qui protège contre  Infections Sexuellement Transmissible (IST/VIH/SIDA).

Mode d’utilisation du préservatif masculin

démonstration du port du préservatif masculin
  • Vérifier la date d’expiration du préservatif,car une fois la date d’utilisation dépassée il n’offre plus de protection. Vérifier également s’il a été conservé adéquatement à l’abri de la chaleur
  • Déchirer doucement l’emballage pour ne pas abimer le préservatif (éviter de le faire avec les dents,ciseaux,lame,ongle pointu et autres).
  • Poser le préservatif sur l’extrémité du pénis en érection.
  • Pincer délicatement le petit réservoir entre deux doigts pour en chasser l’air.
  • Dérouler-le doucement sur le pénis en érection (attention à le dérouler dans le bon sens ou changez de préservatif si ce n’est pas le cas).
  • Immédiatement après l’éjaculation, l’homme doit se retirer en retenant le préservatif à la base du sexe avant de perdre l’érection.
  • Fermer le préservatif en faisant un nœud  et le jeter dans une poubelle

Par ailleurs, on doit  changer le préservatif à chaque rapport sexuel, entre chaque pénétration (il est à usage unique).     Aussi il serait idéal d’associer un gel lubrifiant à base d’eau ou de silicone à l’utilisation du préservatif avant et pendant le rapport sexuel.

Efficacité

Théoriquement le préservatif ne présente que 2% d’échec lorsque l’utilisation est bien faite. Mais en pratique ce taux va jusqu’à 15% parce qu’il y a beaucoup d’erreur dans l’usage du préservatif masculin. Il n’est efficace que lorsqu’on l’utilise pour tous les rapports sexuels et à tous les moments du cycle sans tenir compte des périodes dites « Sans risque ».

En fait,pour plus de sécurité il serait mieux d’adopter la double protection en couplant une autre méthode contraceptive  à l’usage du préservatif.

Avantages

  • On peut l’obtenir sans ordonnance.
  • Protection contre les IST (infections sexuellement transmissibles).
  • La double protection on peut l’utiliser en association avec une autre méthode contraceptive.
  • On en trouve facilement : en pharmacie, au supermarché, dans des distributeurs, dans certains lycées, mais aussi dans les cafés-tabac, les magasins de presse, les stations-service…
  • Il n’est pas coûteux

Inconvénients

  • Allergie au latex
  • Peut se déchirer ou se glisser au cours de l’acte ou au moment de le retirer

Indication du préservatif masculin

Toute personne ayant des rapports sexuels avec un ou plusieurs partenaires peut utiliser des préservatifs.

  • Pour les couples ne désirant utiliser ni contraception hormonale ni DIU, c’est une méthode fiable à condition d’être utilisée lors de toute pénétration vaginale, quel que soit le moment du cycle.
  • Si vous n’avez pas de partenaire stable ou si vous ne savez pas si votre partenaire est porteur d’une IST, il faut utiliser des préservatifs à la fois pour vous protéger des IST (Infections sexuellement transmissibles) et pour éviter une grossesse non souhaitée.

Contre-indication du préservatif masculin

Toutes personnes allergiques au latex,( mais il existe une autre forme de préservatif faite à base de polyuréthane adapté à ces personnes).